Science : une publication sur les grands dauphins de Rangiroa

Mis à jour : avr. 18

Entre 2014 et 2018, un certain nombre d’entre nous ont eu la chance de croiser un trio animal tout-à-fait original lors de leurs plongées sur la zone de Tiputa, à Rangiroa. Composé d'une femelle grand dauphin (Tursiops truncatus) baptisée « Thaïs » allaitant à la fois sa première née (« Hianau ») et un jeune dauphin d’Électre (Peponocephala electra), cette relation constituait en fait une grande première dans le monde des mammifères monoparentaux sauvages. Une situation étonnante, présentée dans la revue scientifique américaine « Ethology» et signée d'une de nos étudiante.

Depuis, de l’eau a coulé dans la passe et nous ne pouvons plus admirer les comportements de « Hianau », la gracieuse petite femelle, qui a disparu avant d’avoir été sevrée ni ceux de « Muffin », le jeune dauphin d’Électre qui, après avoir été sevré, semble avoir été expulsé de son groupe adoptif de manière assez brutale. Leur relation a heureusement été immortalisée par un petit document vidéo réalisé en partenariat avec l’IRD (Institut pour la Recherche et le Développement) de Tahiti.

Découvrez

le court-métrage

.

  • Le GEMM au quotidien sur FaceBook