Céta'Plongée 2018 : une bonne année !



Notre dernière session Céta'Plongée 2018 s’est clôturée le 20 août dernier. Un grand merci à tous les participants ! Malgré un bilan riche en termes d'observations naturalistes, chacun d’entre nous a pu déplorer une systématisation du « touching » des animaux sauvages par les moniteurs de plongée de Rangiroa. Ceci en dépit d’une règlementation toujours plus contraignante et, visiblement, toujours plus inutile… Certain(e)s d’entre nous ont également pu remarquer que les questions posées à leurs moniteurs sur leur attitude vis-à-vis des grands dauphins ont généralement été accueillies par de l’incompréhension, des railleries voire une certaine agressivité. Que cela ne nous ôte pas le sourire, car la moisson a été bonne :

> 53:00’ passées en plongée. > Des dauphins observés lors de 6 plongées sur 7. > 107 groupes de dauphins comptabilisés représentant 5:28’ d’observations sous-marines. > 72% des grands dauphins observés en plongée ont été identifiés. > 25 grands dauphins différents ont été observés sur zone dont un individu originellement identifié à Tikehau. > Les dauphins les plus fréquemment observés sont, par ordre décroissant, Rose (39 observations), Zélie (36 observations), Câline (34 observations) et Zip (22 observations). L’alliance Rose-Zélie-Câline, très présente en plongée, est récente puisque ces trois femelles ont été sevrées entre 2017 et 2018. > 3 jeunes dauphins de l’année ont été catalogués cette saison. Les mères sont Thaïs, Riley et Lani. > Nous avons par ailleurs noté un nombre important d’observations de poissons-voiliers entre le 20 juin et le 12 juillet et une fréquence particulièrement élevée d’observations de requins tigres début août. > Quatre dauphins différents ont été observés au contact physique des plongeurs cette saison : Nikki, Yuki, Thaïs et surtout Zélie. Câline a également été observée au contact début septembre.

Le projet Céta'Plongée est soutenu par Objectif Sciences International dans le cadre de son programme de recherche participative Céta'Biosphère, par la Fondation de la Mer et par le CRIOBE de Moorea. À partir de 2019, il sera étendu toute l'année.

  • Le GEMM au quotidien sur FaceBook