• Le GEMM au quotidien sur FaceBook

QUE FAIRE EN CAS D'ÉCHOUAGE ?

Si l'animal est mort

• Prévenez la gendarmerie au 17 

• Ne le manipulez pas, même s'il est en bon état, afin d'éviter tout risque de transmission de maladie. La transmission de la brucellose, du rouget, de la pseudomalléidose, de vibriose ou de mycose systémique rare reste une éventualité.

• Prenez des photographies et remplissez la fiche échouage ci-dessous.

Si l'animal est vivant

• Prévenez la gendarmerie au 17
• Humidifiez son corps avec des linges mouillés en ne recouvrant et n'arrosant pas son ou ses évents.

• Protégez-le du soleil et du vent à l'aide d'un parasol ou d'une bâche.

• Creusez un trou sous ses nageoires pectorales afin que le sang puisse circuler.

• Évitez les attroupements, l'agitation et le bruit qui stresseraient l'animal (enfants, chiens, etc.).

• N'oubliez pas qu'un animal sauvage peut chercher à se défendre (morsures, coups).

Relevez les informations nécessaires à la fiche échouage.

Enregistrez des images.

REMPLIR LA FICHE ÉCHOUAGE